HISTOIRE

André ESTIENNE, né à Cadenet le 13 octobre 1777 et surnommé « Le Tambour d’Arcole « qui illustra lors de la bataille de la prise du pont d’Arcole le 16 novembre 1796 et fut , pour ce fait historique, décoré des baguettes à bout d’argent par Bonaparte alors 1er Consul en septembre 1802.
André ESTIENNE s’engagea en 1792, à l’age de 15 ans dans le bataillon du luberon puis dans la 51er demi-brigade, commandée etienne-arcolepar le général BONAPARTE , en 1796 par la suite , il entra dans les chasseurs de la garde consulaire puis impérial et participa en 1805 à la bataille d’Austerlitz.

Le 2 décembre 1804 , André Estienne fut le seul tambour à avoir le privilège de battre » aux champs » lors du sacre de l’empereur à N.D de Paris.
En 1805 il reçu , des mains de l’empereur la croix de la légion d’honneur .
André Estienne pris sa retraite en 1806 et repris du service en 1815 dans la garde nationale de Paris ou il sera nommé TAMBOUR MAITRE en 1830 , poste qu’il occupa jusqu’à sa mort survenue le 29 décembre 1837.
Plus tard , les sculpteurs David d’Angers et Feuchère l’immortalisaient en le représentant sur le froton du Panthéon et sur le bas-relief ouest de l’Arc de Triomphe toujours non loin de Bonaparte .
La Fanfare du Tambour d’Arcole est fière de se reproduire sur les lieux historiques de l’épopée NAPOLEONIENNE.

Fanfare Napoléonnienne